Expo : Final Fantasy 30th Anniversary

Pour l’occasion des 30 ans de la série, Square Enix a organisé un évènement, dans la fameuse tour de Roppongi Hills à Tokyo, intitulé Final Fantasy 30th Anniversary – Memories of you. Comme son nom le laisse (un peu) deviner, cette exposition a pour thème la séparation et revient sur tous les moments forts entre les personnages de la série : Cloud/Aerith, Tidus/Yuna, Porom/Palom, etc. C’était donc une bonne occasion pour moi de me rendre à l’exposition et voir cela de mes propres yeux !

Si vous comptez vous rendre à l’exposition, je vous déconseille de continuer à lire l’article afin que vous puissiez garder toute la surprise.

Une fois arrivé au 52ème étage de la tour de Roppongi Hills avec mon ticket d’entrée, je me dirige vers l’exposition. On me tend directement un iPhone avec un casque audio – cela sera apparemment un évènement interactif – et je rentre mon nom/pseudo dans l’application. Une application mobile a en effet été développée spécialement pour l’occasion, et la voix (en anglais) dans mes oreilles me demande gentiment de patienter près de l’entrée, où un rideau nous empêche de continuer. Une fois qu’on a reçu le feu vert, les autres personnes et moi-même passons le rideau, après avoir scanné un QR code avec l’iPhone, et entrons enfin dans l’exposition.

Entrons !

La voix nous dit que nous avons été choisis comme guerriers de la lumière (yay!), et un cristal apparaît soudainement sur l’écran de notre smartphone. Dans mon cas, j’ai eu un cristal bleu, représentant la glace, d’autres ont eu le feu ou la foudre. Nous continuons dans la salle suivante, où des cercles de couleurs sont projetés sur le sol en face de trois énormes écrans. On nous demande de nous placer dans le cercle adéquat (étant la glace, je suis allé dans le cercle… bleu). Les écrans s’allument : nous sommes sur une sorte de navire naviguant dans un ciel ombragé et menaçant. Nous sommes là pour combattre Bahamut qui apparaît en toute beauté devant nous. À tour de rôle, les cercles au sol s’allument en même temps que le cristal sur notre écran brille, indiquant que l’on doit appuyer à répétition sur l’écran pour user de notre magie. Après plusieurs minutes, comprenant qu’il ne peut rien face à toute notre puissance, Bahamut s’enfuit lâchement et le rideau nous permettant de passer à la prochaine salle – et la “vraie” exposition – s’ouvre.



L’exposition est globalement organisée par stands, où chaque jeu a son propre espace. C’est là que l’application mobile se révèle particulièrement utile, puisqu’une fois que vous vous approchez d’un stand, elle vous donne des informations sur le jeu en question, avec la musique qui correspond bien. Les organisateurs ont en effet disposé des beacons ici et là afin de pouvoir situer le visiteur dans l’espace. C’est sympa et cela marche plutôt bien ! Il n’est pas nécessaire de rentrer un numéro ou autre, mais juste de marcher naturellement dans l’exposition.



Chaque stand se concentre et rappelle donc la relation, souvent tragique, entre les différents personnages, à l’aide de vidéos, textes et thèmes musicaux. Comme on pouvait s’en douter, les opus à partir de Final Fantasy VII bénéficient de plus d’attention et de contenus dans l’exposition. Il y a par exemple une salle composée de miroirs où sont accrochées des télévisions montrant différentes scènes entre Tidus et Yuna (FFX), le tout avec Zanarkand comme fond musical. Une autre salle reproduit quant à elle la scène à l’église, propre à Aerith (FFVII). Émotions garanties ! De plus, quelques artworks, dont des inédits utilisés pour le remarke de FFVII, sont disposés à gauche à droite afin que vous puissiez admirer, une nouvelle fois, le superbe travail de Yoshitaka Amano ou Tetsuya Nomura.



Une fois que l’on atteint la fin de l’exposition, nous pouvons admirer quelques miniatures sur le thème de Final Fantasy créées par Tatsuya Tanaka (vous pouvez d’ailleurs voir ce qu’il fait sur son compte Instagram, c’est assez unique). Juste avant de sortir de l’évènement, on nous demande scanner une dernière fois un QR code : cela a pour effet d’afficher notre nom (souvenez-vous, celui que j’ai mis en arrivant) sur un écran pour immortaliser mon passage en tant que guerrier de la lumière.


Informations pratiques sur l’évènement :

  • Site Web
  • Dates : 22/01/2018 jusqu’au 28/02/2018
  • Lieu : Tokyo, Roppongi Hills 52F (Mori Art Museum)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.