Retour sur les stéréotypes sur les japonais

Quelques mois auparavant, nous publions un article sur les stéréotypes sur les Japonais, la manière dont les Occidentaux perçoivent le peuple Japonais et une analyse sur l’origine de ces préjugés. Il y a quelques jours de cela, nous sommes tombés par hasard sur un blog japonais, qui reprenait notre article. À vrai dire des articles sur DenShift ont déjà été repris à quelques occasions sur des sites japonais, où ils prenaient le soin de traduire et en faire un résumé. Et nous n’avons rien contre ce procédé, qui permet non seulement de ramener des visiteurs (bon d’accord, ils ne restent pas longtemps et quittent la page dès qu’ils voient que c’est en français :D) mais aussi de connaitre la réaction des Japonais sur nos articles, au moyen de commentaires et de retweets sur ces sites-là. Sauf que cette fois-ci, la procédure n’était pas habituelle : le sujet était plus délicat à traiter (car touche la mentalité japonaise) et l’auteur avait presque entièrement traduit le texte (sans nous le demander, mais ça c’est une autre question). Malheureusement, il s’est avéré que cette traduction était très « amateur », en racontant parfois des choses totalement opposées au texte original. Ceci a créé pas mal de quiproquos chez les lecteurs Japonais, dont nous avons pu lire leurs réactions (une soixantaine de commentaires tout de même) sur ce blog. En effet, certains d’entre eux dénigraient les propos du texte, allant jusqu’à blâmer l’auteur, et les Français en général (bien que je n’en sois pas un, mais soit). Comble de l’ironie, cette reprise sur « Les stéréotypes sur les Japonais » a donc fini par donner aux lecteurs Japonais de mauvaises images ou renforcer des stéréotypes qu’ils avaient sur les Français…

Maintenant qu’on vous a livré le contexte, place au contenu ! La suite du billet portera d’une part sur ces fameux quiproquos et d’autre part, sur les réactions des japonais sur l’article en question.

Traduction/翻訳/Translation

Premièrement, je ne prétends pas être un traducteur professionnel, loin de là. J’ai toujours eu de l’aide pour toutes les traductions que j’ai fait, et le travail reste amateur, incomparable à un travail de professionnel. Toutefois, je pense avoir une certaine maîtrise des langues pour pouvoir traduire un texte, sans affecter l’idée générale. Ce qui à mon sens n’est pas le cas dans cette traduction de ce blog japonais. Voici donc, quelques-unes de ces traductions loufoques, pour ne pas dire foireuses (je l’accorde, j’ai choisi les pires !), bienvenu au cours élémentaire de traduction avec Suisha !

Je mettrai en premier lieu notre texte original, puis la traduction de ce qu’il est devenu dans le blog japonais.

Notre texte Original

On pourrait aussi discuter en terme du seken-tei, en disant que les Japonais essayent de se démarquer le moins possible des autres, et que pour cela ils évitent au maximum le conflit. Mais le seken-tei commence à être un esprit dépassé. De même, dire de là que les Japonais s’excusent tout le temps serait exagéré, puisque politesse ne rime pas forcément avec asservissement. (…) Mais en général, rien n’empêche d’être poli et insoumis.

Texte Traduit (Retraduit en français …)

Il faut également tenir en compte le seken-tei. Ce phénomène accentue le comportement des Japonais à essayer de se démarquer le moins possible des autres, en évitant aux maximum le conflit. De même les Japonais s’excusent tout le temps, puisque pour eux politesse ne rime pas forcément avec asservissement. (…) En général, les Japonais sont donc aimables, polis et soumis.

Notre texte Original

Mais la situation est totalement différente du cas des samouraïs, puisque l’on a beau dire que ces soldats se tuaient pour l’honneur du Japon et la pérennité de l’empereur, au final ils appartenaient tout de même à une troupe et on peut très bien imaginer que ces soldats ont été manipulés.

Texte Traduit (Retraduit)

Mais la situation est totalement différente du cas des samouraïs, puisque les soldats étaient manipulés pour qu’ils rejoignent l’armée au nom de l’empereur et de l’honneur.

Comme quoi il suffit d’inverser l’ordre des mots ou en oublier/rajouter un pour que le texte ait un sens tout à fait différent. Mais les choses ne se limitent pas à la traduction ; internet est une vraie boite de Pandore et le premier réflexe d’un internaute lorsqu’il est exposé à de telles informations est de douter. Cela va de même pour nos articles, puisque nul n’est à l’abri des bêtises, ! D’ailleurs, certains commentaires des Japonais m’ont permis de revenir sur quelques propos ou de les clarifier.

Réactions des internautes Japonais

Avant de commencer, je vous rappelle que la phrase « les soldats étaient manipulés pour qu’ils rejoignent l’armée au nom de l’empereur et de l’honneur » ne vient pas de moi, mais bien de la mauvaise interprétation de l’auteur japonais. Et vous allez voir que c’est justement ce propos qui va créer le plus de polémique ! Comme quoi parler de l’empereur et de la seconde guerre mondiale est un sujet toujours délicat… De même, vous allez voir que le terme « gaijin » (=étranger) revient assez souvent. En effet certaines personnes ont tendance à considérer l’article original non comme une œuvre d’un seul bloggeur mais plutôt comme une voix commune à toute la population française, voire à tous les gaijin !

Dire que les kamikazes se sont sacrifiés pour l’honneur de l’empereur est un fantasme gauchiste. La preuve étant qu’aujourd’hui on a conservé des testaments de soldats japonais coréens disant que « Je ne peux pas mourir pour l’empereur, mais je le fais pour mes camarades asiatiques ».

« les soldats étaient manipulés pour qu’ils rejoignent l’armée au nom de l’empereur et de l’honneur ». Oser dire des choses pareilles, c’est rageant… Je suis certain que l’auteur de cet article pense que ce sont les Américains qui ont sauvé les Japonais sous la dictature de l’empereur, alors qu’il en est rien ! Ou bien, les Français sont du genre à se cacher comme des tarlouses au lieu de combattre, dans ces situations où les B-29 bombardent les villes, et dont on vit la peur de pouvoir perdre sa famille à tout moment.

Je ne comprends pas pourquoi les étrangers remettent toujours la question de l’honneur chez les Japonais. Pour nous, c’est normal de remettre un portefeuille trouvé au commissariat, nous avons été éduqués ainsi depuis notre enfance. C’est un acte naturel si on se met deux minutes dans la peau de la personne qui l’a perdu.  Ce n’est pas de l’honneur, mais de la compassion, de l’entre-aide, et il n’y a pas de quoi en être fier. Et aussi, il faut arrêter d’être sensible au mot « gaijin » (=étranger). Peut-être que certaines personnes bêtes et stupides prennent cette dénomination comme péjorative mais il n’en est rien, c’est juste une appellation. …Quoi que c’est peut-être semblable à ce que j’ai ressenti la dernière fois que j’ai voyagé aux USA et lorsqu’on m’a dit « Nihao » (=Bonjour en chinois). C’est vrai que ça m’a un peu énervé…

Pour moi les stéréotypes sur les Français sont : 1. Ils n’aiment pas le bain. 2. Donc ils puent. 3. C’est pour ça qu’ils ont développé l’industrie du parfum. 4. Ils détestent les allemands et les anglais. 5. Ils croient et doivent être au centre de l’Europe.

Je pense qu’il faut distinguer entre « axé à l’honneur » et « axé à la collectivité ». Car la collectivité, c’est vrai qu’elle nous domine. Pour ce qui en est du conservatisme, ce n’est pas faux, mais je crois qu’ils n’ont pas idée de ce que c’est que d’avoir la Chine et la Corée comme voisins.

C’est plutôt pas mal écrit. D’habitude les gaijins racontent que des bêtises mais ce texte n’était pas mauvais. Moi perso ce que j’ai comme images des Français c’est : 1. Paris, capitale de la mode. 2. Ils sont orgueilleux. 3. Cuisine française trop bonne.

– Quoi tu te fous de ma gueule ? Tu veux que je t’assomme avec ma baguette toute rassie que j’ai achetée hier ?

– Hein ? Tu l’as achetée hier ? Mais loool. Moi je l’ai achetée il y a trois jours, et elle est encore plus dure que la tienne ! Et j’ai déjà tabassé trois personnes avec ! T’es sûr que tu veux la bagarre mec ?

Voilà le genre de vie quotidienne française que je m’imagine.

Ce genre de blog « Nous analysons les Japonais » qu’écrivent les gaijins, ça m’énerve vraiment trop. Une culture étrangère, ça se vit et ça s’expérimente, mais ça ne se lit pas.

Manipulé par l’empereur ? C’est un propos honteux pour nos ancêtres et notre empereur. C’est de l’humiliation, j’ai le sentiment que notre drapeau du soleil-levant s’est fait écraser par des chaussures pleines de boues.

Ça fait vraiment bizarre qu’ils qualifient de « honneur » ce que l’on fait, et ce que l’on trouve naturel de faire. C’est quelque chose qu’on trouve très souvent chez les stéréotypes que portent les étrangers sur les Japonais. Le seken-tei, les règles de vie, des morales qu’on nous a ancrés dès notre plus jeune enfance, c’est tout ça qui explique nos actes, pas l’honneur. Peut-être est-ce la traduction qui donne cette impression très ferme. Mais si au contraire, nous parlerions des occidentaux qui ne font pas de bruit lorsqu’ils mangent, est-ce aussi pour leur honneur qu’ils le font ? Si tel est, je suis d’accord d’appeler la raison de nos actes de l’honneur également. Mais cela m’étonnerait fort. J’aimerais bien voir la tête que ferait l’auteur si on lui disait que « les occidentaux vivent selon la chevalerie et l’honneur. Quant aux préjugés et racisme qu’ils font preuve, cela vient du fait que depuis le moyen-âge ils se font manipulés pas l’église chrétienne ».

Conclusion

Le blog japonais ne part pas d’une mauvaise intention, son objectif est de faire découvrir la culture française aux japonais, un peu comme ce que nous faisons sur Denshift, dans l’autre sens. De même, l’auteur précise bien sur sa page d’accueil que ses traductions sont amateurs. Mais combien de personnes parmi ces milliers de visiteurs vont-ils lire ce message ? Et combien vont en tenir compte, en restant sceptiques face au texte qui leur est proposé ? Les malentendus induisent une frustration chez certains lecteurs, fâchés envers l’auteur original (mais on n’y est pour rien !) et souvent même vers toute la population étrangère (et vous n’y êtes pour rien non plus !), avec des préjugés qui se créent. Non messieurs, ces articles sont mes avis, pas ceux des français en général. Et les avis et objections sont bienvenus tant que ça porte sur ce que j’ai écrit et qu’ils me sont adressés.

Pour finir, ces commentaires ne reflètent qu’un aspect  de la communauté japonaise. N’allez surtout pas vous faire des préjugés… Comme disait l’un des commentaires (quoi que un peu extrême et puis ça mettrait en doute l’existence même des sites comme le nôtre :p) : « Une culture étrangère ça se vit et ça s’expérimente, ça ne se lit pas ».

  1. Excellent article. Je reste sur ma faim : avez-vous contacté l’auteur du blog pour lui faire savoir les contres-sens afin qu’il corrige éventuellement? Les commentaires des Japonais reflètent évidemment, dans l’autre sens, le manque de connaissance à l’égard de la culture Française. Comme un Français peut voir le Japon à travers une fenêtre réduite (tv, voir internet), les Japonais n’ont pas tous l’occasion de voyager, surtout en France. On peut donc leur pardonner leurs commentaires. D’autant plus que moi même j’en ai déjà vu des âneries et des raccourcis sur la culture Nippone sur des sites soit disant influants.

    Si jamais l’auteur réagit par rapport à votre article (correction des traductions), pourriez-vous nous le faire savoir, de même que les commentaires des Japonais qui pourraient alors intervenir!

    Très intéressant d’avoir un retour dans ce sens là, j’espère qu’a l’avenir vous continuerez à nous partager ce que disent les Japonais des Français et de la France (même si le but premier du site est de partager la culture Japonaise au Français, je l’entends bien).

    Cordialement!

    1. Bonjour, tout d’abord merci pour ce retour !

      J’avais en effet l’intention de contacter l’auteur, mais je ne l’ai pas encore fait. Toutefois, j’ai posté un commentaire sur son article il y a environ deux semaines, pour prévenir aux lecteurs qu’il y avait des fautes de traduction.
      Malheureusement, peu de temps après son blog a apparemment eu quelques soucis, causant la suppression de certains de ses articles, dont celui sur les stéréotypes…

      Du coup, impossible de connaître les nouvelles réactions, si des personnes ont lus/réagis sur mon commentaire etc. !

      Mais si il y a du nouveau, je mettrai à jour cet article pour sûr.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.